REFUGE WALLON LACS POURTET ET EMBARATS

13/07/2008 21:56

REFUGE WALLON LACS POURTET ET EMBARRATS DIMANCHE 13 ET LUNDI 14 JUILLET 2008

Week-end au refuge Wallon.
Le week-end au refuge Wallon a été plutôt réussi. 9 randonneurs et le beau temps avec nous. Quelques passages nuageux le dimanche, mais c’est tout. Les cascades qui dégringolent sont un enchantement. De « la Raillère », sur la route, au Pont d’Espagne, des tonnes d’eau pour épater les plus blasés ! La vallée du Marcadeau fréquentée l’hiver par les fondeurs et les raquéttistes prend une nouvelle dimension, toute de vert vêtue ! Très peu de monde, ils doivent être tous au Tour de France ! Tout le long du torrent, bordé de prairies, la marche est lente pour profiter du paysage et des fleurs. L’arrivée au refuge en moins de 3 heures est un ravissement. Le repas est vite absorbé pour monter, vers 14 heures, aux lacs de Cambalès. 1h30 de montée et les lacs d’Opale qui portent bien leur nom, nous émerveillent. Pris encore par quelques plaques de glace, le 3ième est un vrai bijou dans son écrin !
La nuit au refuge est calme et sonore ! La literie et le repas sont très correctes. Nous reviendrons. Les deux campeurs ont passé une bonne nuit fraîche ! Le lendemain, c’est la boucle vers le lac Nère qui porte bien son nom (noir). Très minéral le décor est grandiose et la vue sur l’épaule du Vignemale est une belle carte postale. Le lac du Pourtet nous réserve aussi une vision hivernale. La glace en recouvre un tiers. Nous sommes à 2430 m. Les aiguilles du pic d’Arrouye sont un vrai décor de western. La descente vertigineuse vers les lacs de l’Embarrat est entamée. Ce seront 2h30 de descente dans un décor varié, de roches, lacs et laquettes sans nom, buissons de rhododendrons, noisetiers, asphodèles ou sapins. Le repas pris au bord du 2ième lac d’Embarrat est un vrai plaisir de montagnards. On voudrait rester dans ce décor de calme, de verdure, de bien être. En deux jours, ce sont 1700 m de dénivelée à la montée et autant à la descente ! La fatigue passe, car l’ambiance met du baume au cœur de tous les participants. Liliane a retrouvé une amie, Marie Claire, qui a apprécié notre accueil.

PHOTOS

—————

Précédant