LE PECH DU BUGARACH

15/06/2008 21:43

ESCAPADE VERS LE BUGARACH (DIMANCHE 15 JUIN 2008)


Pays des Corbieres, cette région de contraste qui s'étend de la Méditerranée aux premiers contreforts des Pyrénées, nous offre l'occasion d'une randonnée extraordinaires.
En dépit d'une faible altitude, ce petit massif reconnaissable de toute parts grâce à d'impressionnantes murailles est unique en son genre.

2 parcours 1 boucle......................... 512 M ........... 1230 M .............. 512 M ( village village)
1 aller /retour ................. 667 M (col du linas) ........ 1230 M
Arrivé à notre point de départ.
Nous sortons des voitures et devant nous s'élève ce caillou de 1230 mètres qui toise les Pyrénées, c'est la nature à l'état brut.
Çà y est l'équipe est prête nous nous engageons dans ce sentier forestier qui nous mènera tout là haut.
Le démarrage est poussif, ce chemin est glissant et plein de crevasses et SERGE " notre voiture balai" ferme la marche ( ah, on pourrais faire une chasuble avec une croix verte pour notre "Saint Bernard) et YVES lui a trouvé des"fougères aigles" pour faire une mixture pour son jardin.
Le chemin,,glissant, plus caillouteux, plein de racines, prend de l'altitude en zigzaguant au travers une forêt de buis et nous mène jusqu' à la brèche.
Durant cette montée, on s'arrête pour reprendre du souffle, se restaurer et prendre des photos sur la flore mais aussi sur les paysages que les belvédères ici et là nous proposent.....,poser les mains sur des petits passages (escalades faciles).
Passés la brèche ils nous restent une vingtaine de minutes sur ce sentier et enfin devant nous s'ouvre cette immensité aride et racée comme un verre de Corbieres...... le sommet de ce caillou dit "bugarach" et ses moutons.
C'est l'heure du repas ( apéritif, digestif, sieste) mais les bonnes choses ont une fin il faut redescendre.
La descente se fait avec prudence bien que notre " BIP BIP" Pierre court pour voir un point de vue, plus bas Yves et sa femme ramasse les fameuses fougères.
Avant de terminer cette escapade, nous allons voir le"Pont Romain" qui surplombe des bassins naturels où se jette une cascade du ruisseau de la "Blanque", affluent de la Sals".
Ce pont détruit en 1992 a été reconstruit grâce aux Compagnons du Tour de France (80 blocs constituent le nouveau à l'original).
La pluie s 'annonce, nous rentrons.
Merci à toi "BUGARRACH" et au dieu "CERS" (vent) ne nous avoir laisser te contempler et avec un meilleur temps pour les férus on aurait pu voir un panorama sur le Canigou, Carlit ,ST Barthélemy, La Méditerranée et les Les Pyrénées Orientales

PHOTOS

 

—————

Précédant