ETANG DE BAXOUILLADE

30/09/2007 21:19

ETANG DE BAXOUILLADE ( Dimanche 30 Septembre 2007)

 


 

Accompagnateurs: Christian PARTINICO
Dénivelé: 800 m
Altitude max:2000 m
Durée :>5h30
Trajet: Aller Retour
Difficulté:> Difficile
Départ: 7h
Point particulier: Lac


Etang de Baxouillade. Vallée d’Orlu. Dénivelée 750m. Départ à 1160 m. en passant devant « la ferme aux ânes ». Il est possible de louer un âne pour la journée ou plus, pour porter les sacs. Nous, nous nous contenterons de notre dos !!
Les 40 premières minutes se passent sous les noisetiers, hêtres et bouleaux, sur une piste de 4X4, qui rebute certains, et désagréable aux pas des randonneurs. Il est vrai que ce chemin mène au lac d’En Beys et aussi à la réserve d’Orlu, haut lieu touristique : isards et marmottes se partagent le site, pour le plus grand bonheur des citadins. Heureusement, en se retournant, nous pouvons admirer la dent d’Orlu.
Au fond de la jasse de Justiniac, nous laissons la piste pour entrer, à gauche, dans la forêt de hêtres où nous trouvons un petit sentier très sinueux car très pentu ! Nous sommes enfin dans notre élément. La progression est dure, mais nous avalons les 250 m. de dénivelée en 40’. Arrivée sur le petit pont en béton qui enjambe le torrent, et vue superbe par une fenêtre dans les arbre de la dent d’Orlu.
La pente est plus douce, mais, des raidillons se succèdent pour nous rappeler que nous sommes sur un H.R.P. ! La végétation recouvre parfois le chemin, mais le sentier reste bien visible, les marques du G.R. nous rassurent et nous guident. Il faut parfois sauter le torrent, ce n’est pas très confortable.
A la côte 1695, une superbe jasse, où le torrent s’élargit, invite à la pause. Les pelouses autour des méandres sont bien accueillantes. La vue sur la vallée est superbe et la dent d’Orlu nous domine de ses 2222 m. Le sentier continu par de raides ressauts entre les rhododendrons, les pins et les rochers, rendant la progression difficile et épuisante. Sur un replat, le sentier se sépare en deux. A droite, vers la Porteille d’Orlu et ses 2405 m. Superbe brèche tout au bout d’un difficile pierrier.
A gauche, pour nous, un nouveau sentier qui serpente plus calmement que l’ancien. Le paysage est varié et enchanteur. Enfin la tourbière qui nous accueille signifie la fin des grosses difficultés. Un petit saut pour parvenir à la prairie, déversoir du lac. Au fond, la moraine qui retient l’étang sera notre dernière épreuve. Le ruisseau à l’eau très claire et glacée, nous laisse voir quelques truites qui font la maille !
La première neige tombée il y a quelques jours, donne des tons qui illuminent le paysage. Arrivée 1890 m. Le lac est vert, très beau, tout rond, 80 m. de diamètre. Le beau temps frais, nous fait apprécier le soleil pour le repas.
La dorsale du Roc Blanc (2542 m.) nous invite à une ascension pour un magnifique belvédère, mais cela est une autre histoire ! Par Christian PARTINICO

PHOTOS

—————

Précédant